institutlotus

institutlotus

Booster son système immunitaire

Mission : système immunitaire vigoureux

Que cela soit pour se prémunir face aux virus, maladies ou simplement pour bien vieillir, retrouver une bonne énergie, sommeil...

Le système immunitaire défend notre organisme, notamment contre les agressions extérieures. Lorsqu’il est en bonne santé, aucune infection ne peut lui résister, notamment les infections hivernales comme le rhume, la grippe ou les virus.

 

le microbe n’est rien, le terrain est tout

 

 

Il est connu depuis longtemps qu’avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections. Ces dernières deviennent souvent plus fréquentes et plus graves. Une grippe banale peut alors dégénérer en pneumonie et être fatale.

 

 

Voici quelques conseils pour un système immunitaire au top :

7 astuces pour renforcer ses défenses immunitaires
  1. Miser sur les probiotiques.
  2. Bien manger, de saison, local et bio (fruits, légumes riche en vitamine ).
  3. Se défatiguer avec le magnésium.
  4. Dormir suffisamment.
  5. Faire des pauses pour déstresser.
  6. Pratiquer une activité physique régulière.
  7. Faire le plein de vitamine D,C et zinc

 

En cas de faiblesse ou maladie déjà présente n' hésitez pas a faire une cure d au moins 25000 unités de vitamine D par semaine .

  • Assurez-vous d’un taux physiologique de vitamine D3. Un test sanguin sera nécessaire pour évaluer le déficit, ensuite des prises (indicatives) de 2000 à 5000 UI par jour pourraient être nécessaires pour rétablir un taux physiologique.

1 à 2 g de vitamine C par jour et 1g de zinc au coucher .

 

 

Comment savoir si notre immunité est défaillante ?

Système immunitaireLe système immunitaire est tellement complexe qu’il est difficile de savoir s’il fonctionne à son état optimal (en tout état de cause, il y a peu de chance, ne serait-ce que parce que nous vivons dans une société où l’eau, l’air et les aliments que nous consommons sont pollués à divers degrés).

 

 

LES SYMPTÔMES ET LES PERSONNES À RISQUE D’UNE FAIBLESSE IMMUNITAIRE

  • Une fatigue persistante, qui cache souvent un stress chronique ou un manque de sommeil, 2 facteurs qui affaiblissent l’immunité.
  • Une sensibilité accrue aux infections, qui s’observe par des rhumes fréquents, des infections urinaires, des éruptions d’herpès, des vaginites à répétition, une verrue persistante, etc.
  • Des blessures qui prennent du temps à guérir ou à cicatrise
  • Les personnes concernées par un affaiblissement immunitaire sont: 

  •  

    • Les personnes affaiblies par l’un des facteurs suivants sont particulièrement concernées :
       
      - une maladie chronique ou grave : le diabète, une maladie pulmonaire, un trouble cardiovasculaire, une maladie rénale, un cancer, une infection au virus de l’immunodéficience humaine (VIH), etc.
       
      - un traitement : par exemple, de la chimiothérapie contre le cancer.
    • Les personnes âgées ont généralement un système immunitaire qui répond de façon moins rapide et moins forte aux infections que les adultes d’âge moyen. D’ailleurs, cela explique que la vaccination soit moins efficace chez celles-ci. Leur plus petit appétit et leur alimentation moins variée l’expliquent en partie. L’amincissement de la peau, l’assèchement des muqueuses et la guérison plus lente des plaies y contribuent aussi beaucoup. En effet, l’enveloppe du corps est le garde-fou le plus important contre les infections. Avec le temps, le corps produit aussi moins de globules blancs.
      • La malnutrition. Une alimentation non équilibrée en quantité ou en qualité est la plus importante cause de déficit immunitaire à travers le monde et rend vulnérable à plusieurs maladies infectieuses.
      • La sédentarité, et à l’inverse, le surentraînement.
      • Le manque de sommeil.
      • Le stress chronique. L’un des multiples effets du stress chronique sur le corps est de réduire la capacité du système immunitaire à réagir.
      • L’exposition aux toxines, notamment par l’utilisation de produits de nettoyage domestique chimiques et d’herbicides sur les pelouses, et par la consommation de fruits et de légumes vaporisés d’insecticides.
      • L’exposition aux polluants atmosphériques extérieurs ainsi qu’à ceux qui se propagent à l'intérieur des habitations (moisissures, bactéries, tabac et gaz de combustion).
      • Le surplus de poids et l’obésité. Les fonctions immunitaires semblent lésées par l’excès de tissu adipeux, selon des études chez l’humain et chez l’animal4. On a même observé que l’obésité accroissait le risque de contracter certains microbes bien précis, comme l’influenza (responsable de la grippe) et l’Helicobacter pylori (associé aux ulcères gastroduodénaux). Les changements hormonaux et la présence accrue de substances pro-inflammatoires pourraient être en cause.

 



29/09/2020
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres