institutlotus

institutlotus

Fibromyalgie et médecine Chinoise

 

Qu’est-ce que la fibromyalgie?

traitement-fibromyalgie-douleur-sante-naturelle-edonis.jpg

 

Les personnes souffrant de fibromyalgie vivent un véritable calvaire.
Ses symptômes ? Des douleurs diffuses dans tout le corps, une fatigue intense ressenties mais pourtant des insomnies, des troubles digestifs poussant parfois jusqu’à la dépression. Et la liste est longue…

La fibromyalgie fait partie de ces pathologies à divers facteurs, incluant une relation complexe entre esprit et corps. À la différence de l’arthrite, il ne s’agit pas d’une maladie inflammatoire, encore moins rhumatismale ou dégénérative. En effet, on ne relève aucun dommage « réel » des tissus.

C’est cette particularité qui en fait une malade difficile à déceler et souvent confondue avec la fatigue chronique. Elle est généralement diagnostiquée seulement lorsque la possibilité d’autres maladies est éliminée et quand une douleur est ressentie à lors de pression sur au moins 11 des 18 points sensibles définis.

On la combat, sans jamais la vaincre, à coups d’antiépileptiques, d’antidépresseurs, de relaxants musculaires, d’anti-inflammatoires… L’aquagym soulage, ainsi que les massages. Pourtant, la médecine chinoise propose une autre vision de la fibromyalgie avec certaines solutions à la clé.

 

C’est un syndrome chronique, caractérisée par une sensation de douleur générale diffuse ou de brûlure de la tête aux pieds, avec un sentiment de fatigue profonde. Syndrome car il y a un ensemble de symptômes (et non maladie). Ces douleurs concernent principalement les muscles. Le terme vient de : «fibro» qui veut dire tissus fibreux (comme les tendons et ligaments), «my» qui veut dire muscle et «algie» qui signifie «douleur». Dans les différents symptômes, en plus des douleurs diffuses musculaires, on peut ajouter des brûlures d’estomac, un état d’abattement moral, une hypersensibilité émotionnelle.
Bien souvent, anti-dépresseurs, anxiolytiques, pansements gastriques, somnifères sont dans la batterie de médicaments prescrits.

 

L’énergétique chinoise (massage tuina, shiatsu, acupuncture, moxibustion, plante chinoise...)permet de réduire les symptômes douloureux associés à la fibromyalgie. Les bénéfices se maintiennent un an après l’arrêt du traitement.

l’énergétique chinoise fait de plus en plus ses preuves dans des applications variées. La dernière étude en date montre un effet non négligeable dans le traitement de la fibromyalgie, syndrome douloureux chronique diffus. 

Les résultats, parus dans le journal « Acupuncture in Medicine« , suggèrent qu’il s’agit d’une approche complémentaire intéressante.

Fibro1-600x311.png

 

Un classement par syndrome

La médecine chinoise offre une interprétation de la fibromyalgie différente. Les symptômes présents appartiennent à un groupe de maladies nommées syndromes « Bi » qui en chinois signifie « blocages ».
Les syndromes Bi sont influencés par l’association de 3 facteurs extérieurs : Humidité, Froid et Vent qui ralentissent la circulation des énergies et du sang dans diverses parties du corps.

On retrouve les causes suivantes dans les syndromes Bi :

  • Les six excès climatiques
  • La stagnation des sept sentiments (Colère, Joie, Choc émotionnel, Anxiété, Tristesse, excès de Réflexion, Peur)
  • Alimentation trop riche ou abus d’alcool
  • Environnement, rythme et hygiène de vie

Pour la fibromyalgie, jusqu’à 7 syndromes peuvent expliquer le mécanisme d’expression de cette maladie. Chaque personne présente un syndrome, parfois plusieurs qui pourront s’exprimer en même temps. Par un interrogatoire précis de la personne atteinte de fibromyalgie, le thérapeute en médecine chinoise cherchera donc à connaître les causes profondes de cette maladie.

Le plus fréquent, une dysharmonie entre Foie et Rate

Lors de fibromyalgie, le syndrome le plus fréquemment rencontré est la dysharmonie entre le Foie et le couple Rate-Pancréas. C’est leur dysfonctionnent qui entraîne des problèmes de circulation du sang et de l’énergie (Qi), engendrant ensuite des douleurs.

Lorsqu’il est bloqué, le Foie met en difficulté la Rate-Pancréas avec une production insuffisante de sang et le développement d’humidité dans le corps. C’est le blocage de l’énergie du Foie qui explique également les troubles émotionnels.

Il existe 4 types de déséquilibres possibles, se définissant en fonction des symptômes présentés en plus des douleurs ressenties :

  • une déficience de sang du Cœur (sommeil léger, palpitations, perte de mémoire …)
  • une déficience de Yin (signes de chaleur interne avec des troubles émotionnels)
  • une dysharmonie Pancréas-Rate avec des troubles digestifs
  • un excès de Feu Foie-Vésicule Biliaire (agitation psychique, irritabilité, vertige ..)

Dans tous les cas, il est donc nécessaire de libérer le Foie, de renforcer Rate-Pancréas, de nourrir le sang et d’accroître le Qi. Le stress et une mauvaise alimentation sont également des facteurs aggravants à corriger.

 

La médecine traditionnelle chinoise s’avère un excellent complément thérapeutique lors de fibromyalgie. Elle permet dans la plupart des cas d’atténuer la douleur et d’améliorer le confort et le bien-être, tout en évitant les effets secondaires que causent les médicaments.

L’acupuncture permettra d’améliorer la circulation des énergies et de réduire les blocages, notamment lorsqu’elle est combinée à l’électrostimulation des aiguilles et la moxibustion.
La pharmacopée chinoise offrira elle aussi certaines solutions pour soulager les personnes. 

Le Xiao Yao Wan, dit « Poudre de la libre promenade », est utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour soulager les douleurs fibromyalgiques.

 

  • Faire régulièrement (tous les jours si possible) des bains de pieds dans une bassine d’eau chaude avec une poignée de gros sel.
  • Réduire la consommation d’aliments acidifiants comme les fromages, jaunes d’œufs, viandes rouges, et favoriser les aliments alcalisants comme les abricots secs. 
  • Une alimentation végétarienne pourrait aider à réduire la douleur musculaire ainsi que la raideur aux articulations, tel que l’indiquent les résultats de 3 études.
  • Certains experts affirment que les symptômes de fibromyalgie pourraient être aggravés par une alimentation malsaine
    • éliminer de son alimentation les huiles végétales hydrogénées, comme le shortening et certaines margarines qui restent solides à la température ambiante, et les aliments dont la teneur en acides gras trans est élevée comme les fritures, les pâtisseries et les biscuits ;

    • Un régime anti-inflammatoire pourrait soulager les symptômes de fibromyalgie. Les bases : beaucoup de légumes et quelques fruits et grains entiers, peu de produits laitiers et de protéines maigres en particulier du poisson avec peu ou pas de viande rouge.

    • augmenter son apport en acides gras oméga-3, un acide gras essentiel au bon fonctionnement de l'organisme, qui collabore aux réactions anti-inflammatoires. Les graines et l'huile de lin et les huiles de poisson, contenues dans les poissons gras sauvages comme le maquereau et le saumon, en sont des sources importantes ;
    • manger suffisamment de fruits et de légumes : 5 à 10 portions / jour ;
    • incorporer dans ses mets plus de gingembre et de curcuma.
    • Des professionnels de santé recommandent parfois aux personnes souffrant de fibromyalgie une panoplie de suppléments, pour combler une déficience, favoriser la relaxation musculaire ou améliorer l'humeur et le sommeil :

      • magnésium ;
      • sélénium ;
      • fer ;
      • zinc ;
      • calcium ;
      • vitamines du groupe B ;
      • vitamine C ;
      • divers antioxydants.

 

 



23/12/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres